A l’occasion de la journée de l’Europe, François Fillon a détaillé sa vision pour une nation française forte dans une Europe forte. Il a pris la parole à deux occasions:

Tout d’abord à l’occasion d’un discours à Schiltigheim. L’intégralité du discours de François Fillon est disponible sur le site Fillon2017 ici. Quelques extraits:

Pour moi, la nation française a été et restera toujours d’actualité, mais soyons clairs : on ne relancera pas la France en défaisant l’Europe.

Sauf à vouloir nous saborder, l’intérêt national commande donc d’être européens. Mais pas à n’importe quelle condition. Pas par défaut. Pas par résignation, comme si nous n’avions pas d’autre choix que d’accepter de nous diluer dans un système.

L’Europe est un lieu de pouvoir où les nations fortes impriment le rythme aux autres. Lorsque la France est faible elle subit l’Europe ; lorsqu’elle est puissante, elle la conduit et l’Europe existe.

Ensuite au forum EcoRevolutions à Nancy. Il y a développé 5 piliers dans le cadre d’une nouvelle architecture européenne :

europe1

Cette intervention a aussi été l’occasion de rappeler ses positions, proches de celles de Philippe Séguin, pour une Europe des Nations, en rappelant notamment qu’il avait voté contre le traité de Maastricht.

J’ai honte de voir l’Europe être le ventre mou de la mondialisation, alors qu’elle devrait être souveraine et agissante

Une courte interview de François Fillon présentant les 5 piliers stratégiques:


Les 5 propositions de François Fillon pour l… par LePoint

En conclusion, deux liens vers de très bons articles de synthèse du Point:

Union européenne : Fillon définit cinq « priorités essentielles »

François Fillon : « Mes cinq priorités pour l’Europe »