Les Yvelines avec Objectif France

Pour une droite courageuse dans les réformes économiques, ferme dans les valeurs, moderne et écologique

Et si la primaire devenait la victoire de Philippe Séguin?

seguin1Et si l’héritage politique de Philippe Séguin, que porte François Fillon, devenait, par sa victoire, celui de la droite pour la prochaine élection présidentielle ? Si Alain Juppé revendique être le fils spirituel de Jacques Chirac, François Fillon n’évoque jamais sans émotion sa proximité avec Philippe Séguin. Deux hommes, deux visions irréconciliables du Gaullisme. Afin de mieux percevoir ce qui anime la vision politique de Philippe Séguin, nous vous proposons de découvrir en vidéo l’oraison funèbre que François Fillon a tenu après son décès et dont voici une citation:

«Le pouvoir d’agir, là était l’obsession de Philippe Séguin, qui ne fut pas seulement un homme de pensée. On le présente parfois comme un nostalgique de nos grandeurs anciennes, un défenseur parfois poignant d’une France qui aurait donné son congé au monde… Toute l’action de Philippe Séguin s’inscrit en faux contre ces clichés. Partout où il fut en responsabilité, il entreprit, transforma, réforma. Cette foi en la Politique; ce refus du fatalisme qui est l’antichambre du déclin; cette conception du progrès humain qui ne se perd pas dans la course au profit; cette synthèse entre efficacité économique et justice sociale… tous ces principes qui étaient chers à Philippe Séguin, retrouvent leur actualité et fondent son héritage.» – François Fillon


Oraison funèbre de Philippe Séguin par François… par moumine16

Précédent

Aujourd’hui nous honorons la mémoire de 130 morts

Suivant

Une fin de campagne en fanfare !

  1. Cornaire Anne

    Philippe serait fier de voir François devenir Prèsident de la Rèpublique et les Français aussi…
    Quel bel homage vous lui aviez fait Monsieur Fillon !

  2. EUZENNAT de Coux

    A Aix en Provence, à la fin des années 70 et par la suite, autour du Doyen Charles Debbash, médecins, archéologues, magistrats, militaires….essayait de réagir. A Paris, au Musée de l’Homme,François Fillon venait réconforter les membres de l’Institut inquiets des dérives de l’Education Nationale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.
%d blogueurs aiment cette page :