Les Yvelines avec Objectif France

Pour une droite courageuse dans les réformes économiques, ferme dans les valeurs, moderne et écologique

J’ai confiance en Fillon !

Par Hervé Pichon, président du Comité de soutien à François Fillon pour Versailles

Ici, à Versailles et dans son agglomération, nous sommes très nombreux à avoir apporté notre soutien actif puis nos suffrages à celui qui a gagné la Primaire de la droite et du centre. Sur les bureaux de vote de la cité royale, notre candidat a totalisé en novembre dernier 56, 5 % des suffrages dès le premier tour et obtenu le score de plus de 73 % au second tour.

Je voudrais exprimer ici le sentiment de colère que m’inspire la campagne très orchestrée d’accusations qui s’abat de tous côtés sur François Fillon et sur sa femme Pénélope.

La pratique des emplois familiaux est largement répandue dans le monde parlementaire depuis des années. Elle concerne près de 20 % des députés de tous bords et on peut tout à fait comprendre qu’elle puisse aujourd’hui heurter la sensibilité de nos concitoyens.

Mais, parmi toutes les accusations portées contre François Fillon, la plus terrible et la plus grave est celle qui concerne le caractère prétendument fictif de la fonction de collaboratrice parlementaire confiée à Pénélope Fillon par son mari.

Une institution judiciaire, le Parquet National Financier, mène présentement une enquête préliminaire sur ces accusations et devrait rendre ses décisions dans les semaines qui viennent.

C’est pourquoi ce procès public livré jour après jour par certains médias et sur les réseaux sociaux, procès instruit exclusivement à charge et jamais à décharge au mépris absolu du principe de la présomption d’innocence, est une honte, une honte absolue. Dans notre pays, il y a des gens qui, tous les jours, prétendent rendre la justice à la place de la Justice et cette pratique ouverte du lynchage médiatique me soulève le cœur.

Que devons-nous faire, nous les simples citoyens, nous les électeurs de la droite et du centre, qui assistons, sidérés, voire profondément troublés, à cette tentative d’exécution publique du représentant de notre famille politique dans la compétition de l’élection présidentielle ?

Il me semble en premier lieu que nous devons tous garder la tête froide et ne pas nous laisser gagner par cette atmosphère extrêmement malsaine de chasse à l’homme et de hallali qui envahit les médias.

C’est à la Justice et à elle seule qu’il revient de décider du sort éventuel des deux personnes mises en cause. Nous devons être fermes sur ce point parce que, dans notre République, la sérénité des enquêtes judiciaires et le respect du principe de présomption d’innocence se situent au cœur de nos libertés publiques.

En deuxième lieu, je crois que nous devons nous montrer très lucides sur un point capital : en essayant d’abattre François Fillon, on cherche délibérément à désorganiser la droite en dispersant ses électeurs. Cela veut dire qu’on cherche à tuer l’alternance à droite.

C’est pourquoi nous devons absolument nous déterminer en fonction de l’avenir du pays car, à la fin des fins, c’est cela seul qui compte.

La France peut-elle confier son destin à Emmanuel Macron, qui est l’un des candidats de la gauche et comptable à ce titre d’un quinquennat de faillite, porte-parole de l’extrême-flou, assuré de n’avoir aucune majorité pour gouverner, entre Hamon, Mélenchon et ce qui reste d’un PS en lambeaux ?

La France peut-elle confier son destin à Marine Le Pen, porte-voix d’une extrême droite dont le programme hallucinant mettrait en quelques mois le pays à genoux pour longtemps, précipitant nos entreprises dans le marasme et la France dans le vide ?

Pour ma part, j’ai entièrement confiance en François Fillon pour redresser notre pays. Je le connais depuis quarante ans, je sais de quelle force de caractère et de quelles valeurs fortes il est charpenté.

J’affirme qu’il est l’homme qu’il nous faut parce qu’il possède au plus haut point l’expérience, l’énergie, la hauteur de vue et la détermination indispensables pour conduire aux destinées de la France dans ce monde en fusion et plus incertain que jamais.

Enfin, j’exprime ici, sans me soucier un instant de ce qu’on en pensera, mon affection et mon estime pour Pénélope Fillon, cette femme discrète et dévouée aux siens, livrée depuis plusieurs jours à la cruauté sans limite des procureurs de caniveau.

A chacun d’entre nous de conserver son sang-froid et de faire bloc autour de Fillon, candidat légitime désigné par trois millions d’électeurs de la droite et du centre. A nous d’exiger de nos élus qu’ils en fassent autant.

La force de son message n’a pas fléchi et conserve toutes raisons de toucher les Français. Pour rendre ses chances à la France, nous dit-il, il faut engager des réformes courageuses, celles qui permettront de retrouver nos marges de manœuvre et de redonner confiance aux entrepreneurs et aux jeunes, bref de renouer avec quelque chose qu’on a tellement oublié : l’espérance et l’envie d’avancer.

Hervé Pichon, président du comité de soutien à François Fillon de Versailles, ancien adjoint au Maire de Versailles

 

 

 

 

 

Précédent

Quelque chose qui ressemble à un coup d’Etat institutionnel …

Suivant

J’ai choisi de me tenir debout face aux Français, face à leur jugement

  1. Anonyme

    Merci pour ce magnifique texte.
    Je pense que beaucoup d’entre les soutiens ont le coeur lourd et cela fait du bien de le lire.
    Isabelle

  2. Anonyme

    Merci. Bravo pour ce beau message clair et sans equivoque. Et si justement ce lynchage se retournait contre ceux qui l ont initie?! Neanmoins il faut que Fillon s explique tres rapidement devant les Francais.J entends qu il songe a une grande operation verite a la television. Qu il le fasse vite. Qu il explique les sacrifices de la vie politique pour la famille etc . Qu il parle de lui et pas des autres. ! Qu on en finisse avec ces hypocrisies….

  3. PICHON Claudine

    Tout à fait d’accord avec votre écrit et tout mon entourage … nous sommes outrés de cet acharnement médiatique … nous espérons qu’il ne va pas lâcher prise … signé une homonyme du 66

  4. christine

    Je peux témoigner que tout mon entourage (nombreux) qui a voté François Fillon lors des primaires, lui conserve son entière confiance.
    Nous sommes tous outrés et écoeurés de ce déchaînement médiatique puant et minable qui n’a qu’un but : évincer le candidat de droite par tous les moyens jusqu’à piétiner la démocratie.
    Nous pensons aussi à Pénélope confrontée à la violence, à la brutalité, à l’injustice de ces attaques ignominieuses et nous lui exprimons toute notre sympathie et notre soutien le plus sincère pour qu’elle résiste à tous ces coups bas.

    • Anonyme

      tout à fait d’accord avec votre message Christine, bon courage à MME Pénélope, la victoire de votre mari est proche,
      BRIGITTE, 63 ans,RETRAITEE.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.
%d blogueurs aiment cette page :