Les Yvelines avec Objectif France

Pour une droite courageuse dans les réformes économiques, ferme dans les valeurs, moderne et écologique

Primaire de la droite : ce sera à nous d’écrire le film !

Herve PichonAu terme d’un été marqué par un suspense insoutenable, voici qu’on nous fait connaître, ô surprise, qu’un nouveau candidat à la Primaire de la droite et du centre prévue pour les 20 et 27 novembre prochains va tout balayer.

Tout est prêt, nous dit-on : les thèmes sont rodés, l’effet de souffle va être terrible, le blitzkrieg sera implacable, l’espace médiatique sera saturé, les compétiteurs seront instantanément vitrifiés et le verbe puissant du nouveau venu écrasera tout sur son passage.

Pas besoin de réfléchir ni de débattre puisqu’on nous susurre que tout est déjà joué. Pour paraphraser un coup de gueule célèbre poussé par Philippe Séguin un certain soir de janvier 1995, « Ce n’est pas la peine de vous déranger, circulez, il n’y a rien à voir, il est déjà élu ! ».

Eh bien, ce n’est peut-être pas tout à fait comme cela que les choses se passeront.

2017 : on prend les mêmes et on recommence ?

Est-ce bien ce scénario proclamé que, dans notre for intérieur, nous voulons vraiment ? Éprouvons-nous une si grande envie de revivre en 2017 le match de 2012, avec les mêmes têtes, avec les mêmes tics, avec les mêmes tocs, avec les mêmes tacles ?

S’il y a peu de participants à la Primaire, ce scénario pourrait bien se réaliser. En revanche, si beaucoup d’électeurs vont voter les 20 et 27 novembre, alors tout est ouvert et l’histoire écrite à l’avance pourrait bien être démentie dans les urnes. C’est pourquoi chacun et chacune d’entre nous doit se sentir investi(e) de deux missions essentielles à remplir.

La première mission, c’est celle de convaincre le maximum de nos concitoyens d’aller voter les dimanches 20 et 27 novembre prochains. Plus nombreux nous serons, plus grandes seront nos chances de décider ce que nous voulons vraiment.

Voter à la Primaire de la Droite et du Centre, c’est très facile. Tout le monde peut voter (pas besoin d’être membre d’un parti), il suffit d’être inscrit sur les listes électorales et de contribuer le jour venu à hauteur de deux euros par personne. D’ici quelques semaines, toutes les informations pratiques relatives au déroulement de ce scrutin seront largement diffusées.

Fillon : le plus réformateur des hommes politiques français

La deuxième mission qui nous incombe, c’est celle de convaincre nos concitoyens de choisir Fillon, l’homme d’Etat dont la France a besoin pour entrer dans le XXIe siècle.

Pour nous, il ne fait aucun doute que, parmi tous les personnages politiques français contemporains, celui qui est le plus authentiquement réformateur, c’est François Fillon.

Il est l’homme qui a privatisé France Telecom et lancé la France dans le numérique, l’homme qui a affronté les deux premières vraies réformes historiques de notre système de retraites, le Premier ministre qui a été, cinq années durant à Matignon, un chef d’orchestre inlassable de réformes aussi fondamentales, parmi beaucoup d’autres, que celle de l’Université, celle des institutions et de l’Etat, celle de la création du statut d’auto-entrepreneur et du renforcement du crédit d’impôt recherche.

Agir vite au cœur des vrais problèmes du pays

Seul de tous les autres prétendants, Fillon martèle cette idée : la France n’aura pas de temps à perdre !

Pour agir sur le réel, il faudra aller très vite et appliquer dans les trois mois qui suivent la Présidentielle une thérapie de choc avec des réformes radicales, celles qui permettront à une France en pleine glissade de se dépouiller enfin de son vieux logiciel hérité des défuntes Trente glorieuses, celles qui permettront de rendre confiance aux entreprises, celles qui permettront de donner une formation et de l’espoir à nos jeunes.

A nous de prendre les choses en main !

Donc, si nous le voulons, si nous le décidons, si nous prenons les choses en mains, c’est nous-mêmes, et nous seuls, qui pouvons écrire le film de la Primaire, pas les états-majors ni les médias ni les instituts de sondages.

Hervé Pichon

Président du Comité de soutien à François Fillon pour Versailles et Le Chesnay

Précédent

Voilà pourquoi François Fillon va réussir !

Suivant

A Sablé-sur-Sarthe, François Fillon casse vraiment la baraque !

  1. Anonyme

    LA FRANCE N ‘ EST PAS ULTRA – LIBERALE ! LA FRANCE EST CONTRE LA MONDIALISATION NON MAITRISÉE. ENFIN LA FRANCE EST ANTI-EUROPEENNE CAR NON DÉMOCRATIQUE !

  2. Anonyme

    Plus François Fillon s’exprime , plus je vois en lui le grand homme d’état qu’il faut aujourd’hui pour la France !
    J’irai voter aux primaires et j’entraînerai mon entourage en Champagne pour voter pour lui.
    BL

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.
%d blogueurs aiment cette page :